Le partenariat entre l’ONU Femmes et l’Association Mondiale des Guides et Éclaireuses permet de mettre les filles et les jeunes femmes au premier plan dans le domaine du développement durable

17 Mars 2017
Retour aux news

En marge de la 61ième session de la Commission de la Condition de la Femme, l’ONU Femmes et l’Association Mondiale des Guides et Éclaireuses (L’AMGE) ont formalisé leur longue collaboration de sept ans en signant un Protocole d’Entente (PE) qui a pour but de renforcer leur coopération et de faire avancer la question de l’égalité des sexes et des droits de toutes les filles et jeunes femmes.

UN Women Deputy Executive Director Lakshmi Puri and Anita Tiessen, WAGGGS Chief Executive signing the Memorandum of Understanding between the two organisations l’ONU Femmes / Ryan Brown


Avec l’aide de l’ONU Femmes, principal organisme de défense de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de la femme, et de l’AMGE, seul mouvement mondial destiné à toutes les filles au travers d’un réseau de dix millions de membres dans le monde, les valeurs partagées, les ambitions et la portée de ces deux organismes offrent une occasion unique de faire progresser les droits des filles et des jeunes femmes au niveau mondial.




Le partenariat s’articulera autour du Plan d’Action Local pour l’Environnement (PALE) de l’ONU Femmes, qui est une stratégie visant à promouvoir l’émancipation des jeunes femmes et des filles. Il s’emploiera essentiellement à améliorer leur capacité de leadership, leur participation et leur engagement dans le Programme de Développement Durable de 2030 , à l’émancipation économique des jeunes femmes et à travailler avec des garçons et des jeunes hommes pour éliminer la violence faite aux femmes et établir l’égalité des sexes.



UN Women Deputy Executive Director, Lakshmi Puri and Anita Tiessen, WAGGGS Chief Executive, at the signing of the Memorandum of Understanding between the two organisations l’ONU Femmes / Ryan Brown

En signant le PE, Lakshmi Puri ,Directrice Exécutive Adjointe de l’ONU Femmes a déclaré, 'Les adolescentes et les jeunes femmes sont des multiplicatrices de force, avec l’immense pouvoir de perturber les règles et de transformer les sociétés. L’ONU Femmes est fière d’être aux côtés de l’AMGE, par le biais de ce partenariat, pour défendre les droits des adolescentes et des jeunes femmes et de leur offrir la possibilité de renforcer et d’amplifier leurs voix, afin de s’assurer de leur participation active et efficace dans tous les aspects de la vie et dans toutes les phases de prise de décision.


Anita Tiessen, Directrice Générale de l’AMGE, s’est félicitée de la possibilité de s’associer à l’ONU Femmes afin d’accélérer les progrès réalisés en matière des droits des filles et des femmes dans le monde. « En tant que seul organisme mondial entièrement dédié aux filles, nous nous trouvons dans une position unique pour les écouter nous parler quotidiennement des problèmes qu’elles rencontrent et des obstacles auxquels elles font face dans leur vie de tous les jours. Nous pouvons ensuite utiliser leurs voix pour nous aider à façonner notre partenariat à grand succès avec la première agence de l’ONU pour les droits des femmes ».



UN Women Deputy Executive Director, Lakshmi Puri and WAGGGS Chief Executive, Anita Tiessen at the signing of the Memorandum of Understanding between the two organisations l’ONU Femmes / Ryan Brown

L’un des points forts de la collaboration entre l’ONU Femmes et l’AMGE durant ces cinq dernières années est le développement et la mise en place des Voix contre la Violence, un programme d’éducation non-formelle qui enseigne les jeunes à identifier et à briser les stéréotypes liés au genre ainsi qu’à la discrimination, et à lutter contre les actes de violence à l’égard des femmes au sein de leurs communautés par le biais de l’éducation, de plaidoyer et d’action.



Jusqu’à ce jour, plus de 9372 responsables de groupes de jeunes ont participé à des activités de sensibilisation dans le cadre du programme, et plus de 28100 jeunes ont suivi la formation, ceci grâce au soutien financier de l’ONU Femmes et de Zonta International. 


UN Women Deputy Executive Director, Lakshmi Puri and Executive Director, Anita Tiessen with the signed MoU l’ONU Femmes / Ryan Brown

À l’avenir, dans le cadre du nouveau PE, les deux organismes renforceront leurs liens au niveau national par le biais d’une collaboration entre partenaires sur le terrain, sur des projets qui répondent de manière spécifique aux besoins des jeunes.


Plus de news
Partager cette page