La chercheuse

Krysta Coyle, 27 ans, originaire du Canada est une étudiante en doctorat qui fait des recherches sur la biologie du cancer du sein

022017_Canada_ Krysta Coyle International Women's Day Krysta Coyle/WAGGGS

“On a diagnostiqué un cancer à ma mère quand j'étais plus jeune. Elle n’est plus cancéreuse depuis 10 ans et elle se porte bien. Quand elle était malade, j'ai vu combien le domaine de la recherche pouvait être précieux. Je me suis rendue compte que si je le combinais avec mon amour de la science, je pourrais faire une vraie différence.

"Maintenant, ma vie quotidienne est celui d’une étudiante en doctorat dans un laboratoire de sciences. Je travaille sur l'optimisation des traitements pour le cancer du sein, ainsi que sur l'utilisation d'une variété d'outils (pensez micropipettes, microscopes et mathématiques) pour examiner comment les cellules cancéreuses répondent à ces médicaments.

"La nuit, je suis bénévole. Je travaille avec des guides (9-11 ans) et des rangers (15-18 ans). Je les aide à essayer de nouvelles choses, à communiquer avec les ressources communautaires et je les encourage à sortir de leur zone de confort.

"Les compétences acquises en tant que guide m’ont grandement aidée en tant qu’adulte. Grâce aux guides, j'ai eu l'occasion de développer des compétences de leadership tangibles telles que l'organisation, la gestion des risques, la résolution des conflits et les compétences nécessaires pour travailler avec diverses équipes d'individus. Cependant, la croissance personnelle que j'ai vécue en tant que guide m'a aidé à devenir un leader encore plus fort. J'ai développé un large éventail de qualifications en communication, une indépendance féroce et la confiance en moi nécessaire pour avoir de l’assurance et exprimer ma pensée sur des questions qui sont importantes pour moi.

“Au cours de mes études, on m'a souvent dit que je ne pourrais jamais réussir. Cela a abouti à de nombreux ‘non’ et de nombreuses portes fermées devant moi. Il était décourageant d'entendre des dirigeants bien respectés dire que je n'étais pas assez bonne ou assez intelligente pour aller de l'avant, et j'ai été découragée pendant une longue période. Le guidisme m'a aidée à avoir confiance en moi et à transformer ces ‘non’ en carburant pour mon feu. J'ai travaillé dur et fait ce que j'ai toujours été capable de faire - et j’ai commencé à prouver à ces personnes qui ont dit non qu’elles avaient tort !

"Il est facile de se décourager parce que les femmes sont encore sous-représentées dans les domaines scientifiques, et l'écart entre les sexes ne cesse d'augmenter quand je regarde la hiérarchie. La discrimination existe toujours et il reste du chemin à parcourir, cependant les guides m'ont aidée à utiliser ma voix pour me défendre moi-même et les autres, pour faire ressortir les injustices dans les domaines scientifiques et pour identifier des stratégies pour encourager le changement.

"J'aime mes études et bien qu'il y ait eu des revers, je ne changerais ça pour rien au monde. Dans mon travail, deux jours sont rarement identiques. Je dois toujours être en état d’alerte, ajuster mes plans et m'assurer que j'utilise toujours les informations les plus récentes et les outils appropriés à ma disposition. J'aime que la science exige de la flexibilité et de la débrouillardise, et que la curiosité soit encouragée !

"Pour les autres filles qui veulent se diriger vers la science, croyez en vous-même ! Il y aura toujours des gens qui vous diront : ‘Non, vous ne pouvez pas.’ Trouvez la voix à l'intérieur de vous - même si elle est toute petite au début - qui vous dit : ‘Oui, je peux.’ J'ai toujours trouvé que les petits succès me permettaient de construire la confiance nécessaire pour essayer quelque chose de plus grand. Prenez des risques et faites des erreurs. Cela m'a permis d'apprendre de nouvelles choses à partir de nouvelles opportunités.

"Enfin, restez inspirées par vos modèles féminins. Ce que j'admire le plus au sujet des femmes qui m'entourent, c'est leur courage à être elles-mêmes, et je suis inspirée pour être un individu. J'admire le courage de ma mère face à la peur, le courage de Malala Yousafzai dans ses convictions, la grâce de Michelle Obama sous la pression, même si le mouvement mondial du guidisme et scoutisme féminin ne manque pas de modèles. Je ne peux être que moi-même - mais j'espère pouvoir démontrer même une toute petite partie de chacune de ces étonnantes femmes.

#GreatGirlLeaders

032016_NYC, USA_ CSW 60 Delegates

"Les guides m'ont aidée à utiliser ma voix pour me défendre moi-même et les autres, pour faire ressortir les injustices dans les domaines scientifiques et pour identifier des stratégies pour encourager le changement."

Krysta Coyle
Partager cette page