La Tanzanie

L’Association des Guides de Tanzanie est l'une des organisations membres participant à notre nouveau programme de nutrition

A propos de la Tanzanie

La République-Unie de Tanzanie comprend la Tanzanie continentale et l'île de Zanzibar. La langue nationale est le swahili, mais l'anglais est largement utilisé aussi.

A propos des filles en Tanzanie

La plupart des filles de Tanzanie vont à l'école primaire, mais les filles qui savent lire et écrire sont moins nombreuses que les garçons. La majorité des filles âgées de 15 à 19 ans ne terminent pas leurs études secondaires.

Il existe plusieurs raisons à cela : les filles doivent souvent participer aux tâches ménagères, aux activités agricoles et au travail manuel. Le mariage précoce et d'autres croyances culturelles sur le rôle des femmes limitent également l'accès des filles à l'éducation.

Bien que les filles de Tanzanie soient impliquées très jeunes dans diverses activités économiques, leurs revenus sont inférieurs à ceux des garçons. Environ la moitié des filles âgées de 15 à 19 ans ont un emploi - principalement dans l'agriculture ou d'autres travaux manuels. 

Tanzania - photos provided for NI launch

#didyouknow La superficie totale consacrée à la faune et aux parcs nationaux en Tanzanie est plus grande que la superficie de l'Allemagne!

AMGE

Que mangent les filles en Tanzanie ?

Les aliments stables de la Tanzanie sont le maïs, les haricots et le riz. La majorité des tribus en Tanzanie considère que ce sont des aliments traditionnels. On consomme du riz lors d’occasions spéciales.

Le rôle de préparation des aliments est une tâche destinée aux filles et aux femmes dans les familles. La préparation de la nourriture spécifique diffère selon les coutumes de famille.

Seules quelques filles issues de familles aisées mangent des repas équilibrés chaque jour. Pour la majorité des filles, la nourriture est consommée selon les disponibilités.

Le petit déjeuner se compose normalement d’une nourriture faite de farine blanche comme le chapati ou maandazi (beignet) avec du thé. Dans les zones urbaines, les filles préfèrent avoir des chipsi (frites) pour le déjeuner ou des samoussas comme collation tandis que dans les zones rurales, les filles mangent du Makande (haricots et maïs) ou de l’Ugali avec du ragoût. Pour le dîner, la plupart des familles vont encore manger du riz ou de l’Ugali.

Dans les villes, les filles et leurs familles achètent de la nourriture sur les marchés locaux. Dans les zones rurales, les filles mangent de la nourriture cultivée dans leurs fermes familiales.

La nutrition en Tanzanie

La nutrition médiocre reste un défi crucial pour le développement en Tanzanie, les filles étant confrontées à une série de problèmes de malnutrition, notamment une alimentation insuffisante et une consommation trop faible de vitamines et de minéraux.

Les adolescentes sont plus susceptibles d'être sous-alimentées que les femmes adultes. Elles sont davantage sujettes à être plus minces que tous les autres groupes d'âge.

Près de la moitié des enfants de moins de cinq ans ne consomment pas suffisamment de vitamine A, ce qui peut conduire à un problème de cécité nocturne.

La vulnérabilité des filles au mariage des enfants, à la maternité précoce et aux possibilités limitées d'éducation et d'emploi les expose également à un risque plus élevé de souffrir de malnutrition.

Dans les zones rurales, les femmes sont moins impliquées dans la prise de décision et sont moins prioritaires pour la distribution de nourriture au foyer, ce qui les expose au risque de ne pas accéder à une alimentation saine.

Si la situation nutritionnelle ne s'améliore pas d'ici 2025, les pertes de productivité économique estimées de la Tanzanie s'élèveront à quelque 20 milliards de dollars US. Aborder les problèmes de nutrition et les inégalités est donc d'une importance vitale pour les filles et pour la nation dans son ensemble.


Partager cette page