Le Sri Lanka

L'Association des Guides du Sri Lanka est l'une des organisations membres participant à notre nouveau programme de nutrition

A propos du Sri Lanka

Au large de la pointe sud de l'Inde, l'île tropicale du Sri Lanka a attiré les visiteurs pendant des siècles grâce à sa beauté naturelle. Le Sri Lanka est un pays de 21,2 millions de personnes qui appartient à la tranche inférieure des pays à revenu intermédiaire. Dans le pays, les femmes sont plus nombreuses que les hommes.

Alors que le cinghalais et le tamoul sont les langues officielles, l'anglais est couramment utilisé au gouvernement et pour les affaires courantes des gens ordinaires en tant que “langue d’échange”. Le bouddhisme, l'hindouisme, le christianisme et l'islam coexistent dans le pays. Le Sri Lanka a toujours été peuplé de sociétés multi-ethniques et multi-religieuses.

A propos des filles au Sri Lanka

L'éducation est la priorité numéro un pour les filles au Sri Lanka. La scolarité est obligatoire pour les enfants de cinq à treize ans. L'éducation est financée par l'État et offerte gratuitement à tous les niveaux, y compris universitaire. L'alphabétisation des jeunes est de 97%.

La plupart des filles sri-lankaises sont inscrites dans des écoles et poursuivent des études supérieures, tant au premier cycle qu’au troisième cycle.

Sri Lanka Girl Guides Association

Saviez-vous que ... le sport national sri-lankais est le volleyball. Beaucoup de gens pensent à tort que c'est le cricket qui est considéré comme le sport le plus populaire !

AMGE

Que mangent les filles au Sri Lanka ?

La caractéristique principale de la nourriture sri-lankaise est le riz, servi avec des légumes, des lentilles (dhal), une salade verte cuite et du poisson, du poulet ou d'autres denrées à base de viande. Les légumes sont préparés en utilisant des épices et du lait de coco. Ce plat de riz et curry est traditionnellement consommé à midi, mais il peut aussi être servi pour le dîner.

Les repas traditionnels du matin et du soir sont généralement composés d'une base traditionnelle de féculents, tels que les string hoppers (nouilles de riz fraîches), les hoppers (pancakes en forme de bol), le roti (pain plat à la noix de coco), les orthosai (pancakes au levain) et le sambol (mélange de piments, noix de coco, poivre rouge et autres légumes) et d’un ou deux currys.

De “petites collations” ou des snacks peuvent être achetés dans les boulangeries. Les Sri-Lankais mangent peu de produits laitiers, mais peuvent boire du lait au moment du petit-déjeuner ou du thé. On peut boire un thé fort, généralement avec du lait et du sucre, servi seul ou après une petite portion d’amuse-bouche ou de sucreries, surtout en milieu de matinée et en fin d'après-midi. Il est populairement connu qu'au Sri Lanka "l'heure du thé peut être à tout moment" !

Les habitudes alimentaires des filles sri-lankaises sont également déterminées par de nombreux autres facteurs comme un emploi du temps scolaire chargé, les coutumes et les pratiques culturelles. Aujourd'hui, de nombreuses filles des milieux urbains préfèrent consommer des snacks très légers et des petites collations plutôt que des aliments à haute valeur nutritive.

En revanche, les filles des zones rurales ont plus de possibilités de consommer des légumes verts, des féculents et des protéines à haute valeur nutritive, facilement accessibles depuis leur maison, leurs jardins et leurs quartiers.

La nutrition au Sri Lanka

Le Sri Lanka est confronté à une série de problèmes de malnutrition, y compris manger trop peu, manger trop et ne pas manger suffisamment de vitamines et de minéraux. Un tiers des femmes âgées de 15 à 49 ans n’ont pas assez de fer dans leur alimentation, elles se sentent fatiguées et manquent de l'énergie dont elles ont besoin pour être les meilleures possibles. En revanche, un tiers des femmes de plus de 20 ans sont en surpoids ou obèses.

Beaucoup de filles pensent qu'elles disposent de suffisamment de nourriture, mais toutes ne sont pas en bonne santé. Les filles mangent souvent en route, quand elles se déplacent entre l'école et les activités parascolaires.


Partager cette page