Plus que de nous reposer sur des souvenirs, nous franchissons le seuil d'un nouveau Centenaire

28 Décembre 2012

          Au cours des 100 dernières années, depuis la création du Mouvement du guidisme et scoutisme féminin, c'est la vie de plus de 250 millions de filles et de jeunes femmes qui a été transformée. Le guidisme et scoutisme féminin les a dotées de compétences pratiques et professionnelles en leur apprenant à relever des défis et à suivre des parcours d'aventures. Ce sont 250 millions de filles et de jeunes femmes dont la vie a changé et qui, à leur tour, ont changé la vie des personnes au sein de leur communauté et dans leur pays. Le guidisme et scoutisme féminin a démarré au Royaume-Uni et aujourd'hui c'est un Mouvement mondial avec des Organisations membres présentes dans 145 pays.

            Au cours des trois dernières années (2010-2012), l'Association mondiale des guides et des éclaireuses (AMGE) et ses Organisations membres ont célébré l'anniversaire des 100 ans du guidisme et scoutisme international sur le thème "100 années à changer des vies". Chaque année a décliné un aspect particulier de ce thème : Planter - Faire grandir - Partager. La première année a constitué la période idéale pour PLANTER des idées et lancer des projets du centenaire. La deuxième année s'est attachée à FAIRE GRANDIR ces projets du centenaire pour les commuer en actions communautaires, ainsi qu'à assurer la croissance du Mouvement. La dernière année des célébrations s'est articulée autour du thème "PARTAGER". C'est ainsi que de nombreuses Organisations membres ont partagé le récit de la réussite de leur travail, de leur engagement dans la communauté et des liens d'amitié qui se sont créés. Elles ont également partagé leurs voix dans le cadre de la campagne "Stop à la violence - Revendiquons les droits des filles". Ce sont 140 volontaires qui ont été désignées comme ambassadrices du centenaire et qui ont organisé les commémorations à l'échelle nationale. Le centenaire a marqué un temps de commémoration et de transformation au sein du Mouvement :  

  • De nombreuses Organisations membres ont acquis et amélioré leur visibilité au sein de leurs communautés. Elles ont également conclu de nouveaux partenariats avec des gouvernements et des ONG, ainsi que des accords de coopération avec des entreprises. La plupart des commémorations a été bien relayée par les médias locaux et nationaux.
  • Certaines Organisations membres, comme en Australie et au Canada, ont procédé à la modification de leur promesse guide. Les Guides Australiennes ont révisé leur Promesse et leur Loi guides. Elles n'avaient pas été modifiées de manière significative depuis plus de 40 ans, or des changements se sont avérés nécessaires, étant donné que la communauté a considérablement évolué durant cette période.
  • Les commémorations du centenaire ont également contribué à impliquer plus de volontaires et à accroître les adhésions, ce qui offre plus d'opportunités pour plus de filles et de jeunes femmes.
  • Les commémorations ont accordé une large part au renforcement de la coopération internationale en fournissant aux filles et aux jeunes femmes la possibilité de faire l'expérience du guidisme et scoutisme féminin à l'échelle internationale. C'est ainsi qu'elles ont pu participer à des événements phares du centenaire comme les Forums mondiaux des jeunes femmes (FMJF) et le Forum mondial des filles (FMF), ainsi qu'à des événements qui se sont déroulés dans les Centres mondiaux ou dans les camps au plan national. Les FMJF et le FMF ont mobilisé 784 filles et jeunes femmes venues de plus de 100 pays. Elles se sont réunies pour échanger et agir sur les Objectifs du millénaire pour le développement. Les participantes à ces trois événements ont formulé et se sont mises d'accord sur une déclaration. Il s'agit d'un appel lancé aux gouvernements, à la société civile et à l'AMGE pour agir dans le sens d'un changement positif dans la vie des filles et celle d'autrui.  

            Les commémorations du centenaire ont contribué à nous motiver pour avancer et agir encore plus, faire grandir plus de leaders et sensibiliser à l'importance de faire entendre la voix des filles et des jeunes femmes. 

            Aujourd'hui, les Organisations membres de l'AMGE, en procurant chaque semaine, des activités depuis l'enfance jusqu'à l'âge adulte, aident les filles à développer la confiance en soi, à apprendre sur des sujets qui sont importants pour elles, à acquérir des connaissances pratiques et à développer pleinement leur potentiel en tant que citoyennes du monde conscientes de leurs responsabilités. Nous comptons 1,5 million de volontaires engagées dans le guidisme et scoutisme féminin et leur travail pour faire vivre le Mouvement, conduire des activités auprès des filles et des jeunes femmes et les inspirer, est inestimable. Elles y consacrent en moyenne 10 heures par mois pour un total colossal de 15 millions d'heures chaque mois. Une bonne reconnaissance de notre travail bénévole a aussi été obtenue à l'occasion de l'Année internationale du volontariat +10 qui a été célébrée par les Nations unies, ainsi que de l'Année européenne du volontariat organisée par l'Union européenne.

            Notre Organisation offre des possibilités de développement en leadership pour les filles et les jeunes femmes dans le cadre de sessions de formation et de plaidoyer. Le Programme de développement du leadership de l'AMGE constitue une plateforme pour apprendre et pratiquer le leadership au plan mondial et au plan national. Ainsi, ces jeunes femmes/filles n'ont plus peur d'occuper des postes de leader dans leurs communautés et de créer des changements positifs, ce qui leur permet de mieux préparer leur entrée sur le marché du travail.  

            L'AMGE dispose du statut consultatif auprès des Nations unies depuis 1947, ce qui, au cours des 65 dernières années, lui a permis d'éveiller les consciences et d'influer sur les processus de prise de décisions concernant des sujets relatifs aux enfants et aux jeunes. Tous les ans, l'AMGE participe à des Conférences des parties (COP) et des Commissions sur la condition de la femme (CCF) en emmenant des délégations de jeunes femmes qui plaident des causes lors d'événements organisés par les Nations unies. Les guides et les éclaireuses sont activement impliquées dans les processus de prise de décision sur le plan local, national et régional, ce qui leur confère une chance d'influer sur les décisions politiques relatives aux filles et aux jeunes femmes, aux volontaires et aux organisations de la jeunesse.  

            Le guidisme et scoutisme féminin franchit le seuil d'un nouveau centenaire en tant que Mouvement en croissance, fort de ses 10 millions de membres et 1,5 million de bénévoles présents dans 145 pays. Nous avons pris l'engagement d'être la voix des filles et des jeunes femmes. "Ce que je veux, au cours des 100 années à venir, c'est que notre Mouvement continue à se renforcer en permettant à des filles et des jeunes femmes de progresser pour réaliser pleinement leur potentiel", déclare Louise Browne des Guides Catholiques d'Irlande et Ambassadrice du centenaire de l'AMGE, "et espérons-le, voir l'éradication de la pauvreté et de la violence que subissent nos sœurs partout dans le monde."     

            Nous voulons un monde dans lequel les filles sont libérées de la discrimination et de la violence, un monde dans lequel elles ont un égal accès à l'éducation, à l'emploi et à d'autres opportunités. Nous voulons que toutes les filles soient en mesure et en capacité d'exercer leurs droits et de faire respecter l'égalité des droits. Nous voulons un monde dans lequel toutes les filles sont estimées à leur juste valeur et agissent pour changer le monde. Au seuil d'un nouveau centenaire,  l'AMGE tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué au guidisme et scoutisme féminin au cours des 100 années passées. Pour aider à dessiner l'avenir que les filles veulent pour elles-mêmes, nous lançons un plan d'action “Monde que nous voulons pour les filles”, dans lequel chacun est invité à s'engager pour améliorer la vie des filles.