"Nous avons tous le droit de vivre heureux et pleins d'amour et sans violence"

Alors que nous lançons une campagne pour aider à mettre fin Crowdfunder la violence contre les femmes et les filles au Costa Rica , Karla Alvarez Diaz parle de ce projet signifie pour elle.

KarlaVisitez notre page Crowdfunder pour soutenir cette campagne

Je m'appelle Karla Álvarez Díaz, j'ai 25 ans et je fais partie du groupe 190 de Grecia à Alajuela en république du Costa Rica. J'ai rejoint le mouvement des guides et éclaireuses il y a 3 ans et cela a vraiment été une aventure dans laquelle je n'ai pas regretté de m'être lancée et j'aimerais continuer à me faire des ami(e)s parmi les guides.

Stop à la Violence m'intéresse parce que nous vivons dans un pays au sein duquel les jeunes, les femmes, les enfants sont confrontés quotidiennement à plusieurs types de violence et ne connaissent que ces conditions de vie sans savoir qu'il existe une vie loin de tout ça ou reproduisent cette violence tout au long de leur vie. Nous avons tous le droit de vivre heureux et pleins d'amour, sans violence, en étant respectés.

Dans mon pays, le Costa Rica, la violence envers les femmes est très répandue à cause du machisme qui court les rues depuis très longtemps. Grâce à ce programme, j'aimerais rendre autonome toutes les guides et éclaireuses, des louvettes aux chefs de meute,  leur enseigner que nous sommes celles qui veillent sur les autres filles et donner les mêmes chances aux filles qu'aux garçons de toutes les sections, leur apprendre que les femmes sont les égales des hommes et font partie du même cycle naturel.

J'aimerais que ce programme soit diffusé afin que les personnes ayant des croyances différentes, des identités sexuelles différentes, etc., soient plus respectées. Je ne profiterais pas personnellement de ce projet, mais il profitera à toutes celles et ceux qui souffrent actuellement de la violence et ne sont pas aidés, par peur ou par ignorance. C'est à eux que j'aimerais que ce programme soit utile parce qu'en tant qu'animatrice mon devoir d'adulte est d'être une guide et de leur montrer qu'il y a toujours une lumière au bout du tunnel.

En faisant la formation de Voix opposées à la violence, j'espère, comme je l'ai précédemment, donner aux garçons et aux filles les outils pour pouvoir mieux faire face à la violence s'ils y sont confrontés où s'ils sont violents eux-mêmes. J'aimerais être professeur d'anglais et le mouvement des guides et éclaireuses m'a appris plus de choses que les enseignements pédagogiques de l'université ne l'ont jamais fait. En participant à ce projet, j'aimerais changer beaucoup de choses au sein de ma communauté mais, afin de pouvoir y arriver, je dois d'abord en apprendre plus sur la violence et la façon dont elle affecte tout le monde. Par conséquent, ce serait pour moi un honneur et un plaisir de faire partie de ce projet. 


Aider à Stop à la Violence contre les femmes et les filles au Costa Rica

Nous travaillons avec l'Association des Guides et Scouts du Costa Rica pour élever £15,000 pour aider Guides et Scouts du Costa Rica à relancer une campagne nationale pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles.

£15,000 va leur permettre de tenir trois séances de formation, qui sera suivi par un total de 144 leaders de partout au pays, et nous pouvons soutenir avec votre que cela se produise !

Un groupe de généreux donateurs aux Etats-Unis ont également promis d'ajouter 40% à tous les dons Compte tenu de cette campagne , de sorte que votre engagement, grande ou petite , va encore plus loin.

Faites un don pour le financement participatif Stop à la Violence

Arrêtez la violence à l'encontre des femmes et des filles au Costa Rica

Faites un don maintenant
Partager cette page