De la Syrie au Soudan : une percée de la confiance en son corps

Des leaders guides de Syrie sont récemment allées au Soudan, se joignant à d'autres guides dans le but de former plus de 70 leaders sur Libre d’être moi - un programme conjoint de l'AMGE et Dove, visant à autonomiser les filles au sujet de la confiance en son corps et de la liberté d'être soi-même. Au cours de la formation, des leaders du Soudan et de Syrie ont partagé ce qu’est la vie dans leur pays et comment ce programme innovant peut faire une différence…

Sham, Syria
Sham, 22 ans, Syrie

Ma vie en Syrie est normale autant qu’elle peut l'être. J'ai des amis, je vais à l'université et je sors tous les jours jusqu'à la nuit. La guerre a eu des répercussions sur mon pays, mais je suis reconnaissante qu’elle ne m'ait pas affectée en personne. Au lieu de cela, elle m'a rendue plus forte et m'a aidée à réaliser ce que je veux faire dans la vie.

Elle m'a permis de comprendre l'importance de l'éducation et c'est maintenant ma priorité. Pendant les vacances, j'assiste aux activités des guides. Je suis guide depuis que j'ai 10 ans et j’ai de la reconnaissance pour mes parents qui m’ont encouragée à participer au mouvement. Cela m'a aidée infiniment et c'est une des raisons pour lesquelles je me considère comme une personne accomplie.

Nos réunions de guidisme sont toujours agréables. Nous participons à des activités, chantons des chansons et étudions des questions telles que la confiance en son corps. Le guidisme a joué un rôle essentiel pour m’enseigner l'importance des droits des filles. Chaque fille devrait se sentir libre de dire ce qu'elle veut et de faire ce qu'elle aime. C'est ce qui me motive.

J'ai beaucoup appris, en particulier grâce au programme Libre d’être moi, et c’était fantastique de rencontrer les Guides du Soudan lors de notre récente session de formation. J'ai appris l'importance de la confiance en son corps, d'autant plus que de nombreux garçons et filles croient au mythe de l'image. Cela m'a aidée à comprendre l'importance de la confiance en son corps et à améliorer ma propre confiance en mon corps.


Asia, SudanAsia, 18 ans, Soudan

Au Soudan, des limitations s'appliquent aux hommes et aux femmes. Les écoles primaires et secondaires ne sont pas mixtes, mais les hommes et les femmes s'efforcent de se respecter les uns les autres.

Le Soudan commence à offrir plus de débouchés aux jeunes. Je vais à l'université et je socialise avec mes amis. Pendant mon temps libre, je suis guide. Cela m'a appris comment être organisée, comment aider les autres et développer ma confiance. Le guidisme offre également l'opportunité de discuter des problèmes liés aux filles et de trouver des solutions.

Des programmes tels que Libre d’être moi m'ont aidée à développer la confiance en moi nécessaire pour que je puisse m’exprimer. Par exemple, je pensais que faire du vélo était seulement pour les garçons, mais grâce à ce projet, je crois en moi et maintenant je forme mes jeunes frères à en faire.

Libre d’être moi m'a également aidée à améliorer la confiance en mon corps et mon estime personnelle, tout en développant mes compétences en leadership.

La lutte pour les droits des filles et des jeunes femmes est très importante. Je veux soutenir les femmes afin qu'elles aient l'impression qu'elles ne sont pas inférieures aux hommes et qu’elles peuvent donc mériter les positions de leadership qu'eux-mêmes méritent.


Rania, 30 ans, Soudan

Le guidisme m'a appris l'importance de la confiance en soi et de l'autonomie. Même maintenant, les journées que je préfère sont celles où je suis chez les guides, parmi les leaders et les jeunes femmes. Nous nous concentrons sur des questions telles que les droits des filles, entremêlées d'activités, de jeux et de compétitions.

J’ai eu envie de devenir guide en voyant de quelle façon les programmes offerts, comme Libre d’être moi, ont contribué à aborder les problèmes de la vie réelle auxquels sont confrontées les filles. En conséquence, j'ai appris à avoir confiance en moi, à réaliser mes ambitions et à devenir un leader accompli.

J'ai particulièrement apprécié de participer au programme Libre d’être moi car il contribue à renforcer la confiance en son corps et l'estime de soi, encourageant les filles à devenir des leaders à part entière. Ce programme a été bénéfique pour moi à bien des égards et je suis heureuse de pouvoir le partager avec plus de filles, tant de Syrie que du Soudan. Il a renforcé ma confiance en moi et a brisé le mythe de la beauté, en me faisant réaliser que la beauté qui se trouve à l'intérieur, est désormais à l'extérieur.


 

Salma, SudanRania, 30 ans, Soudan

Le guidisme m'a appris l'importance de la confiance en soi et de l'autonomie. Même maintenant, les journées que je préfère sont celles où je suis chez les guides, parmi les leaders et les jeunes femmes. Nous nous concentrons sur des questions telles que les droits des filles, entremêlées d'activités, de jeux et de compétitions.

J’ai eu envie de devenir guide en voyant de quelle façon les programmes offerts, comme Libre d’être moi, ont contribué à aborder les problèmes de la vie réelle auxquels sont confrontées les filles. En conséquence, j'ai appris à avoir confiance en moi, à réaliser mes ambitions et à devenir un leader accompli.

J'ai particulièrement apprécié de participer au programme Libre d’être moi car il contribue à renforcer la confiance en son corps et l'estime de soi, encourageant les filles à devenir des leaders à part entière. Ce programme a été bénéfique pour moi à bien des égards et je suis heureuse de pouvoir le partager avec plus de filles, tant de Syrie que du Soudan. Il a renforcé ma confiance en moi et a brisé le mythe de la beauté, en me faisant réaliser que la beauté qui se trouve à l'intérieur, est désormais à l'extérieur. 



Pour en savoir plus sur Free Being Me, visitez: free-being-me.com

Partager cette page