Mon premier marathon

Par Robert Pyke, directeur financier, Unilever (qui va participer au marathon de Londres et collecter des fonds au profit de l’AMGE !)

Robert PykeJe n’ai jamais participé à un marathon auparavant. Cette année, les choses changent. Je vais courir le marathon de Londres 2017 pour recueillir des fonds au profit de l’Association mondiale des Guides et des Eclaireuses (AMGE). 

Quand j’étais jeune, je courais et j’ai même couru un semi-marathon mais c’était dans les années 90 quand j’étais dans la vingtaine ! J’ai ensuite progressivement délaissé la course et toute activité physique, conciliant à la fois un emploi exigeant et une vie de famille avec trois enfants adorables (et une épouse encore plus adorable). L’année dernière, il y a deux choses qui m’ont fait réfléchir un peu plus à ma santé et à ma forme physique.  

D’abord, je me suis porté volontaire pour mener des travaux sur le bien-être. Il s’agissait là d’une démarche qui n’avait rien à voir avec mes responsabilités quotidiennes en tant que directeur financier chez Unilever, travaillant avec des marques comme Dove. J’ai toujours fait attention à maintenir l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et à mon niveau d’efficacité dans ma vie quotidienne, alors j’ai vu cela comme une occasion d’apprendre. Cela a été l’une des meilleures choses que j’ai  faites. Cela m’a permis de rencontrer beaucoup de personnes intéressantes et c’était gratifiant de voir ces personnes se saisir de toutes sortes de petites ‘pépites’ pour s’aider. Cela m’a aussi rappelé l’importance d’être en bonne forme physique pour pouvoir se développer et réussir dans tout ce que l’on entreprend. Une graine venait d’être plantée.

FAIRE DES AVANCEES

Puis ce fut un autre événement, cette fois-ci concernant mon fils de 10 ans qui allait reprendre l’école après les vacances d’été. Il devait participer à une épreuve de cross-country. Etant un garçon capable et athlétique, je pensais qu’il se débrouillerait bien. Pour l’aider, je lui ai proposé d’aller courir ensemble. J’ai ressorti mes baskets et un samedi matin, nous sommes partis… il est resté poliment à mes côtés pendant le premier kilomètre avant de s’éloigner alors que je soufflais et haletais tout en essayant de le suivre d’aussi près que je le pouvais. C’est à ce moment là que j’ai pris la résolution de retrouver une meilleure forme physique. J’ai commencé à courir de petites distances pendant le week-end. Bien que les distances fussent courtes, cela me faisait du bien et j’ai commencé à être moins essoufflé ! 

Deux mois plus tard, le hasard faisant les choses, l’AMGE avait une place disponible pour le marathon de Londres. J’ai sauté sur l’occasion pour améliorer ma condition physique tout en recueillant des fonds pour une organisation que je respecte et admire. J’aime relever des défis, certes, et le fait que la perspective de participer à cette course me fait peur, c’est bon signe. C’est seulement plus tard que j’ai découvert que je suis le seul coureur à collecter des fonds au profit de l’AMGE … donc je dois le faire !

Free Being Me Pakistan WAGGGS
PARTENARIATS FORTS

Chez Unilever, je travaille étroitement avec Dove. Dove collabore avec l’AMGE depuis 2013, encourageant la prochaine génération à développer une relation saine avec son corps. Ceci est réalisé en améliorant la confiance en son corps et l’estime de soi chez les jeunes au travers de programmes éducatifs. Comme ma fille adolescente pourrait en témoigner, nombreuses sont les sources d’inquiétudes potentielles chez les jeunes. Par le biais de ses programmes sociaux dans le cadre du Projet Dove Estime de soi (DSEP), Dove a atteint plus de 23 millions de personnes dans 139 pays et les a sensibilisées à l’estime de soi.  

L’AMGE est le partenaire le plus important au niveau mondial pour ce projet (DSEP). Ensemble, les deux organisations ont atteint plus de 3,5 millions de jeunes dans 125 pays, grâce à leur programme élaboré en commun sur la confiance en son corps, Libre d’être moi. Dernièrement, Dove et l’AMGE ont signé un nouvel accord pour poursuivre le partenariat de 2017 jusqu'à 2020 et continuer à bâtir un Mouvement de filles et à améliorer la confiance en son corps. Collecter des fonds au profit de l’AMGE aidera l’organisation à financer le programme Libre d’être moi et d’autres programmes visant à offrir aux jeunes du monde entier les compétences nécessaires pour réussir dans la vie.

L’entraînement se passe bien jusqu'à maintenant. Je cours quatre fois par semaine et petit à petit j’augmente la distance que je peux parcourir. Ce n’est encore que le début mais jusqu'à présent tout va bien, alors je vous dis à bientôt pour en savoir plus sur mes progrès la prochaine fois ! 

Si vous souhaitez me parrainer, merci d’aller consulter : http://uk.virginmoneygiving.com/RobertPyke

Partager cette page