SJL 16 Jour 2 – Moi, un agent du changement

La patrouille ‘Transformers’ a réfléchi lors du deuxième jour du séminaire Juliette Low au Centre mondial Kusafiri, organisé au Ghana. Le deuxième jour, les participantes ont eu l'occasion d'explorer la façon dont elles peuvent elles-mêmes être des ‘agents du changement’, suivi par un groupe d’invitées engagées qui ont parlé avec elles de leurs expériences personnelles, et terminant la journée avec un film couvrant la question de la violence à l’encontre des femmes et des filles.

Juliette Low Seminar 2016 activity

La taille ne détermine pas la capacité

Le changement se produit tous les jours. Certains changements sont importants et d’autres insignifiants. Mais le changement n’est pas un ‘one man’ ou ‘one woman show’, ainsi les personnes qui sont impliquées doivent encourager les autres à contribuer, et contribuer elles-mêmes. Si vous voulez mesurer le succès, essayez de mesurer votre bonheur. Aujourd'hui, Nadine El Achy (ex-présidente du Conseil mondial de l'AMGE et membre de l'équipe de planification) a fait un grand commentaire, elle a déclaré :

"Si vous pensez que la taille affecte votre capacité à apporter des changements, vous n’avez jamais été au lit avec un moustique !"

Même les plus petites créatures ont la capacité d'influer sur ceux qui les entourent. Beaucoup de gens sont préoccupés par le changement, estimant qu’il peut les menacer. Ils oublient sans doute que le changement est inévitable, et tout changement doit vous changer, alors prenez le à bras le corps !

Pour être un agent du changement, je dois commencer par moi-même, et ensuite emmener les autres dans le processus, en surmontant tous les obstacles ensemble pour nous assurer qu’un changement durable soit fait. En rentrant chez moi, je vais commencer immédiatement à travailler avec mon organisation membre, la communauté et la région.

Une certaine inspiration des artisans du changement locaux

Je ne dois pas simplement avoir une vision : je dois me lever et faire effectivement un changement.

Juliette Low Seminar day 2 - panel

Dans l'après-midi, nous avons entendu un panel de femmes ayant travaillé avec des ONG et des organismes de bienfaisance, qui nous ont parlé de ce qu'elles faisaient et des défis qu'elles ont affrontés dans la poursuite de leurs rêves. Je suis vraiment inspirée par elles. Elles ont clairement connu un grand succès dans leur vie, et dans des domaines qui présentent un intérêt particulier pour elles. Voir et entendre cela m'a vraiment motivée pour regarder en moi, et examiner comment je peux atteindre mes buts et objectifs dans la vie, pour qu'un jour je puisse être celle qui est assise là-haut.

L'une des oratrices, Alice Amoako, a créé une application qui sensibilise et encourage la communication entre les personnes vivant dans l'autisme, ainsi que leurs parents et leurs soignants. Autrefois, les gens ont pu associer l'autisme à des choses telles que les mauvais esprits, et réagir en ostracisant l'individu autiste. Grâce à des gens comme Alice, la population a été éduquée sur une condition qui affecte beaucoup de gens, de sorte que les personnes autistes peuvent maintenant vivre une vie épanouie et heureuse. Elle nous a dit que la vie était pleine de défis et qu’il était inutile d'essayer de les éviter ou de leur échapper. La réponse est d’être déterminée, concentrée et de faire ce que vous aimez et ce que vous savez être juste. Elle m’a vraiment inspirée.

Le changement est vital

 Juliette Low Seminar Group activity

Dans la soirée, nous avons regardé un film très difficile appelé ‘Half the Sky’ à propos d'une jeune fille en Sierra Leone qui a été abusée sexuellement par son oncle, et qui, peu de temps après, a été jetée hors de sa maison parce que son père avait honte qu’elle ait été violée. Après l'avoir vu, nous avons ressenti une plus juste compréhension de l'importance du changement, et pourquoi il est si essentiel pour la vie des gens partout sur la planète. Afin d'éviter à la fois le viol et une réaction cruelle, nous avons un grand besoin de changer les mentalités.

Le viol ne devrait jamais être honteux pour la victime, et ce n’est jamais leur faute ! Nous nous sommes senties inspirées par la fille courageuse du film, qui a été assez forte pour se relever et raconter son histoire. Si elle peut le faire, alors nous avons certainement la force et la capacité de prendre la parole sur des questions qui affectent les filles dans notre communauté, et à travers le monde. Nous sommes très reconnaissantes d'avoir des organisations comme l'AMGE qui permettent aux jeunes femmes d'avoir la force, de plaider et de faire un vrai changement dans notre monde.

La patrouille ‘Transformers’


Donate to Kusafiri

Provide unique, international opportunities and training in the Africa Region

Donate Now
Partager cette page