3ème Journée - Notre Chalet

Mardi 22 mars 2011

Ce fut une journée lumineuse et ensoleillée qui commença sur de magnifiques montages en toile de fond. Durant la cérémonie des couleurs, nous avons réfléchi sur le dernier message de Lord Baden-Powell. Ses paroles nous rappellent de laisser le monde dans un meilleur état que celui dans lequel nous l’avons trouvé et de vivre de telle façon que nous n’ayons jamais de regrets. Et souvenez-vous chères filles, que cela vaut pour toute la vie !

Nous avons progressé au fil de la journée en mettant en avant les aspects importants de l’analyse et de l’élaboration de projets, ce que nous appelons le scan de l’environnement. Cela demande de regarder un projet à partir de perspectives très différentes, à la fois de manière interne et de manière externe. Nous pensons que dans un grand nombre de cas, une vision trop étriquée des projets en préparation nous a empêchées de les réaliser dans toutes leurs dimensions. C’est pourquoi il est très utile de se donner un cadre pour programmer de nouveaux projets. De plus, nous avons appliqué nos nouveaux apprentissages en réalisant des études de cas sur la situation au Sri Lanka il y a dix ans, lorsque les femmes devaient affronter le défi de tout réorganiser dans un environnement hautement militarisé. La tâche constituait un vrai défi et cela nous a montré l’importance de la compréhension du contexte de la situation dans son ensemble, dans toute communauté dans laquelle nous espérons apporter un changement.

Ensuite, nous avons exploré comment gérer la diversité dans un environnement d’équipe. A travers une expérience interculturelle, nous avons identifié notre baromètre pour reconnaître et gérer diverses perspectives. Nous avons obtenu les outils nécessaires pour créer un environnement d’inclusion et exercer un effet de levier sur la diversité dans nos organisations.

Dans le prolongement du travail dans des équipes diverses, nous avons exploré comment la communication est vitale dans la gestion de projet. Un jeu de communication nous a permis d’expérimenter l’interaction avec un grand nombre de cultures en même temps dans des langues qui n’étaient pas les nôtres. L’exercice a mis en évidence le défi qui consiste à communiquer clairement nos pensées et nos idées.

Partant de ce constat, nous avons expérimenté différentes techniques de communication et exploré le rôle de la communication dans le plaidoyer. Nous avons pris en compte diverses tactiques et fait appel à nos capacités de sens critique pour déterminer le type de message qui serait approprié en fonction de différents auditoires par rapport à notre déclaration. Grâce à cet exercice, nous avons acquis une meilleure compréhension de la façon d’atteindre le bon objectif avec le bon message.

Dans une organisation internationale, telle que l’AMGE, nous pouvons voir comment la communication constitue un talent clé pour atteindre des objectifs communs, étant donné que nous ne pourrions pas agir et exister depuis 100 ans sans coopération fructueuse.

Notre merveilleuse équipe du Chalet avait préparé des exercices pour nous doter de compétences de nature à faire rayonner notre message dans le monde. Après avoir procédé à l’analyse de différentes campagnes, nous avons pu cibler les erreurs souvent commises quand on s’adresse à un auditoire. Puis nous avons eu l’occasion de diffuser notre propre message. Nous avons passé notre soirée à préparer des messages autour de la declaration dans différents media pour faire entendre nos voix, notamment une affiche, une vidéo, une chanson et une chorégraphie. Restez connectées et vous pourrez les voir !

Demain nous nous rendrons aux Nations Unies à Genève pour effectuer une visite de terrain. Nous espérons approfondir nos connaissances sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement Millennium Development Goals auprès d’experts en la matière. Nous verrons également comment cette compréhension peut influer sur le plan que nous allons rapporter chez nous car nous avons à l’esprit de mettre en application nos connaissances dans nos propres communautés, lorsque nous serons de retour chez nous. Nous partagerons cette fantastique expérience avec vous !

Cordialement vôtres dans le guidisme et scoutisme féminin.

Equipe “Koks” :

Liyana (Malaisie)

Heidi (Finlande)

Sara (Qatar)

Ana (Mexique)

Alejandrina (Argentine)

Aisma (Lettonie)

Siew Ying (Singapour)

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à commenter en utilisant le formulaire ci-après.

La parole est à vous

Si vous avez quelque chose à dire, merci d’afficher un commentaire. Veuillez faire preuve de considération pour les autres et évitez d’afficher des remarques insultantes ou hors sujet. Toute remarque considérée inappropriée sera supprimée. Le code HTML sera ôté des commentaires, mais les sauts de ligne seront conservés.

Type the characters you see in the image above