Conférence mondiale de la Jeunesse -25 août 2010

World Youth Conference- Goverment Conference opening

C’est la journée de croisement entre le Forum des ONG et le Forum des Gouvernements, où les délégués de jeunesse vont remettre la déclaration des ONG avec l’espoir qu’elle soit insérée dans la déclaration finale de la conférence.

La cérémonie d’ouverture du Forum des gouvernements comportait des présentations effectuées par des ministres, des représentants de jeunesse et des dirigeants des Nations unies. Thoraya AHmed Obaid, directrice exécutive du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), et défenseuse de jeunesse préférée des délégués ONG, a fait un discours passionné comportant deux messages clairs.

Il est maintenant temps d’investir dans la jeunesse. De même, il est temps de promouvoir une compréhension mutuelle et un dialogue entre les jeunes mais également dans un contexte intergénérationnel. Les défis sont nombreux mais pas insurmontables.  Si nous travaillons de concert, nous avons les connaissances, les compétences et les opportunités nécessaires pour réaliser pleinement notre potentiel. Il faut saisir cette chance d’amener la voix des jeunes devant l’Assemblée générale des Nations unies.

Dix délégués ONG ont été choisis pour faire la lecture de la déclaration des ONG devant les Gouvernements assemblés en plénière. Parmi ces élus se trouvaient deux Guides, Anna d’Australie et Wei Li de Singapour.

Malheureusement, la majorité des délégués ONG n’ont pas été en mesure de participer au Forum des gouvernements dans son intégralité.  Cependant, certains d’entre eux ont néanmoins pu travailler avec des représentants de délégations gouvernementales durant les tables rondes, organisées dans le courant de l’après-midi, sur les 12 thèmes de la conférence et où les délégués de jeunesse ont eu l’opportunité de faire pression afin que la déclaration des ONG soit incorporée à la déclaration finale de la conférence.

Cheryl du RU a été choisie pour représenter le forum des ONG lors de la session globale des partenariats. Elle a déclaré :

J’ai été tout d’abord très intimidée quand je suis entrée dans cette salle préparée pour accueillir quelque 200 personnes et à la vue des quatre chaises placées sur l’estrade! Mais après avoir réorganisé le tout afin de favoriser davantage le côté conversationnel durant la session, je me suis sentie plus à l’aise et cela ne s’est pas mal passé du tout. Je sais à présent que je suis maintenant capable de faire face à ce genre de difficultés à l’avenir. J’ai gagné en confiance.

World Youth Conference- WAGGGS side event

Certains délégués de jeunesse ont pu visiter pour la première fois le Forum global interactif. "Nous avons passé la journée dans le Forum global interactif. C’est là que vous vous rendez compte réellement du nombre important de jeunes à travers le monde entier qui travaillent intensément et participent activement en vue de réaliser les OMD. Une incroyable énergie se dégageait et beaucoup de bruit s’élevait du bâtiment !"

L’événement en parallèle de l’AMGE sur “le renforcement des filles et des jeunes femmes par le biais de l’éducation non formelle” s’est tenu aujourd’hui, où cinq jeunes déléguées de l’AMGE ont expliqué comment cela se passait dans leur pays respectif.

  • Monica du Danemark a expliqué comment le Guidisme l’a personnellement renforcée et l’a habilitée à tenir un rôle de dirigeante au sein de sa communauté et lui a permis d’acquérir une confiance en soi et une autonomie et une indépendance.
  • Cheryl du RU a expliqué que le Guidisme offre aux filles et aux jeunes filles les compétences et les opportunités requises pour participer dans des  rôles décisionnels et pour devenir des citoyennes du monde, tout en insistant sur le rôle de l’éducation par les pairs au cours de ce processus.
  • Jen des USA a démontré le rôle de l’éducation non formelle en tant qu’enseignement complémentaire à l’instruction scolaire, en utilisant l’exemple des camps de Guides et d’Eclaireuses.
  • Rita du Liban a expliqué les grandes lignes d’un projet sur la faim et la pauvreté qui a été mené par les Guides du Liban afin de sensibiliser les filles à cette problématique et également pour les habiliter à entreprendre des actions à ce sujet.
  • Yvone du Kenya a insisté sur le fait que les filles et les jeunes femmes peuvent être réellement les agents du changement qu’elles souhaitent voir se produire dans le monde, grâce au leadership et aux actions communautaires.

 Nous avons eu cinq présentations, avec des objectifs très divers, mais toutes menaient à une conclusion claire : En tant que Guide ou Eclaireuse, vous découvrez votre pleinement votre potentiel et vous êtes capable de représenter un changement dans le monde

Monica du Danemark

La journée s’est clôturée par une séance de photos de l’ensemble de la délégation. Il s’agit du plus grand groupe auquel l’AMGE a participé lors d’une conférence internationale, et la diversité des volontaires, des délégués et du staff reflète réellement les messages transculturels et intergénérationnels traduits par cette conférence.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à commenter en utilisant le formulaire ci-après.

La parole est à vous

Si vous avez quelque chose à dire, merci d’afficher un commentaire. Veuillez faire preuve de considération pour les autres et évitez d’afficher des remarques insultantes ou hors sujet. Toute remarque considérée inappropriée sera supprimée. Le code HTML sera ôté des commentaires, mais les sauts de ligne seront conservés.

Type the characters you see in the image above