OMD 8: Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

girls worldwide say “nous pouvons créer la paix par des partenariats”

Mettre en place un partenariat mondial pour le développement est le huitième et dernier objectif du millénaire pour le développement. (OMD).

Les objectifs du millénaire constituent par eux-mêmes un partenariat mondial pour le développement. Il est clair qu’il incombe aux pays pauvres de s’investir et d’œuvrer à la réalisation des sept premiers objectifs. Ils doivent prendre les mesures adéquates pour endosser une plus grande responsabilité et optimiser l’utilisation des ressources. Cependant, pour permettre aux pays plus pauvres de réaliser les sept premiers objectifs, il est essentiel que les pays plus riches respectent leur part du contrat en pourvoyant une aide internationale plus efficace, un allégement durable de la dette et une réglementation commerciale plus équitable, bien en aval de l’échéance 2015.

Les indicateurs clés s’articulent sur la réalisation des points suivants d’ici à 2015 :

  • Poursuivre la mise en place d’un système commercial et financier ouvert et non discriminatoire. Cela suppose un engagement en faveur d’une bonne gouvernance, du développement et de la lutte contre la pauvreté, tant au niveaux national qu’international.
  • S’attaquer aux besoins spécifiques des pays les moins avancés. La réalisation de cet objectif suppose l’admission en franchise et hors contingents de leurs produits exportés; l’allégement de la dette pour les pays pauvres très endettés; l’annulation des dettes bilatérales envers les créanciers officiels et l’octroi d’une aide au développement plus généreuse aux pays qui démontrent leur volonté d’atténuer la pauvreté.
  • Traiter globalement le problème de la dette des pays en développement par des mesures d’ordre national et international propres à rendre leur endettement viable à long terme.
  • En coopération avec les pays en développement, formuler et appliquer des stratégies qui permettent aux jeunes de trouver un travail décent et utile.
  • Rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement.
  • En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies – en particulier les technologies de l’information et de la communication – soient à la portée de tous.
  • Pour atteindre l’objectif 8, il faut que les pays en développement puissent accéder aux échanges commerciaux mondiaux selon un système prévisible, ouvert et équitable. Ces pays ont aussi besoin d’une aide accrue des pays plus riches afin de réduire la pauvreté et d’un soutien face à leurs dettes.

Les objectifs sont-ils atteints?

Nous devons annuler toutes les dettes des pays les plus pauvres si nous voulons atteindre l’objectif du millénaire pour le développement visant à réduire de moitié le nombre de personnes vivant avec un moins d’un dollar par jour d’ici à 2015.

Saviez-vous que…?

  • En 1970, 22 pays parmi les plus riches de la planète s’étaient engagés à consacrer 0.7% de leur revenu national à l’aide publique internationale. Trente-quatre années plus tard, seuls 5 pays ont tenu leur promesse.
  • 7 millions d’enfants meurent chaque année des conséquences de la crise de la dette.
  • Les Nations unies estiment que des règles commerciales injustes privent les pays pauvres d’environ 700 milliards de dollars chaque année. Moins de 0,01% de cette somme pourrait sauver la vie de 30 millions de personnes.

Déclarations de position

L’AMGE a fourni plusieurs déclarations de position sur les questions qui touchent les filles et les jeunes femmes dans le monde. Ces déclarations contiennent des informations sur la position prise par l’AMGE sur les questions concernées, un contexte factuel et des études de cas. Les Organisations membres de l’AMGE peuvent les obtenir à partir de l’espace membres du site web de l’AMGE ou en s’adressant à comms@wagggs.org.