OMD 4: Réduire la mortalité infantile

girls worldwide say “ensemble, nous pouvons sauver la vie d’enfants”

Réduire la mortalité infantile est le quatrième objectif du millénaire pour le développement (OMD). La mortalité infantile (décès) désigne, dans ce cas, le décès des nourrissons et des enfants âgés de moins de cinq ans. L’objectif est de réduire le taux de mortalité des deux tiers parmi les enfants âgés de moins de cinq ans.

Les objectifs sont-ils atteints?

  • Plusieurs pays ont renforcé avec succès leurs efforts afin de réduire la mortalité des moins de cinq ans, incluant le Laos, le Bangladesh, la Bolivie et le Népal, et ces derniers ont réussi à réduire de plus de moitié le taux de mortalité des moins de cinq ans depuis 1990. Ces pays sont en bonne voie pour atteindre l’OMD. Dans l’ensemble, le nombre des décès d’enfants de moins de cinq ans a chuté de 20% depuis 1990, pourtant d’énormes progrès restent encore à accomplir avant d’atteindre l’OMD 4.
  • 91 pays en développement restent encore loin derrière. Depuis 1990, nombreux ont été les pays qui ont vu leur taux de mortalité augmenter comme les pays d’Afrique sub-saharienne et l’Iraq ainsi que d’anciens pays de l’Union soviétique. Sierra Leone affiche le taux de mortalité le plus élevé pour les moins de cinq ans avec 262 enfants sur 1 000 qui meurent avant d’atteindre leur cinquième année.

Saviez-vous que…?

  • Le paludisme tue un enfant africain toutes les trente secondes. Le paludisme est évitable si l’on utilise des moustiquaires imprégnées d’insecticide et cette mesure de prévention accroît la survie des enfants.
  • La malnutrition est une cause aggravante qui entraîne plus d’un tiers des 9,2 millions de décès d’enfants de moins de cinq ans dans le monde.
  • On estime que plus de 90% d’enfants séropositifs sont infectés par la mère qui transmet le virus à l’enfant, une infection qui peut être évitée par la prise de traitements antirétroviraux ou grâce à l’aide d’accoucheuses qualifiées et des méthodes d’allaitement plus sûres.
  • Environ 20 millions d’enfants de moins de cinq ans dans le monde sont gravement sous-alimentés et sont plus susceptibles d’être malades ou de mourir précocement.

Déclarations de position

L’AMGE a fourni plusieurs déclarations de position sur les questions qui touchent les filles et les jeunes femmes dans le monde. Ces déclarations contiennent des informations sur la position prise par l’AMGE sur les questions concernées, un contexte factuel et des études de cas. Les Organisations membres de l’AMGE peuvent les obtenir à partir de l’espace membres du site web de l’AMGE ou en s’adressant à comms@wagggs.org.