OMD 3: Promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes

girls worldwide say “développons l’autonomie des filles et notre monde changera”

Promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes est le troisième objectif du millénaire pour le développement (OMD). L’objectif consiste à éliminer les disparités entre les sexes dans l’éducation primaire et secondaire préférablement d’ici à 2005 et ce à tous les niveaux d’ici à 2015.

Quatre points sont définis pour mesurer les progrès pour la réalisation de cet objectif :

  • Le rapport filles/garçons dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur.
  • Le taux d’alphabétisation des femmes de 15 à 24 ans par rapport à celui des hommes.
  • Le pourcentage de salariés dans le secteur non agricole qui sont des femmes.
  • La proportion de sièges occupés par des femmes au parlement national.

Les objectifs sont-ils atteints?

  • Il semble peu probable que 60% environ des 128 pays pour lesquels on dispose de données dans le Rapport mondial de suivi sur l’Education pour tous de l’UNESCO parviennent à la parité des sexes dans l’éducation primaire et secondaire, si l’on se base sur les tendances passées.
  • Sur les 113 pays qui n’ont pas atteint la parité des sexes pour le taux de scolarisation dans l’enseignement primaire et secondaire en 2005, seuls 18 ont de fortes chances d’atteindre l’objectif d’ici à 2015.
  • C’est en Asie du Sud que les progrès les plus significatifs ont été réalisés en matière d’égalité entre les sexes depuis 2000. L’Afrique sub-saharienne, l’Asie de l’Ouest et l’Afrique du Nord ont également fait de grandes avancées afin de réduire les inégalités liées au genre. Parallèlement, on observe en Océanie (les îles du Pacifique et mers adjacentes) un recul et une légère détérioration à cet égard dans le primaire. C’est en Océanie, en Afrique subsaharienne et en Asie de l’Ouest que les écarts liés au genre sont les plus marqués dans l’enseignement primaire.

Saviez-vous que…?

  • Les femmes travaillent les deux tiers des heures travaillées dans le monde, produisent la moitié de la nourriture mondiale, et pourtant ne gagnent que 10% seulement du revenu mondial et possèdent moins de 1% des biens mondiaux.
  • Les femmes représentent 70% du 1,3 milliard de personnes au monde vivant dans la pauvreté.
  • Dans les pays les moins avancés, il y a environ deux fois plus de femmes analphabètes âgées de plus de 15 ans que d’hommes.
  • Dans l’enquête mondiale sur la santé des adolescentes de l’AMGE, 82% des filles interrogées ont déclaré subir des pressions concernant leur apparence physique et leur façon de s’habiller. 36% ont commencé à se préoccuper de leur physique avant l’âge de douze ans.
  • Dans sa publication, l’Etat des enfants dans le monde, l’UNICEF a montré qu’il y avait un impact positif lorsque les filles s’engagent au sein d’organisations sur la durée tant au niveau de leur engagement civique qu’à l’égard des pressions sociétales qui ébranlent l’estime de soi et la confiance.

Déclarations de position

L’AMGE a fourni plusieurs déclarations de position sur les questions qui touchent les filles et les jeunes femmes dans le monde. Ces déclarations contiennent des informations sur la position prise par l’AMGE sur les questions concernées, un contexte factuel et des études de cas. Les Organisations membres de l’AMGE peuvent les obtenir à partir de l’espace membres du site web de l’AMGE ou en s’adressant à comms@wagggs.org.