Sauvons l’Arctique

L’Arctique, dont la calotte glaciaire est en train de fondre, est en danger à cause des forages de pétrole, de la pêche industrielle et de conflits territoriaux. Nous sommes CAPABLES de sauver l’Arctique. Déclarons le sanctuaire mondial au sommet du monde. 

L’Arctique menacé

L’Arctique est le nom donné à cette région située au sommet du monde, qui s’étend millions de kilomètres carrés, comprenant la toundra canadienne, russe, norvégienne, suédoise et d’Alaska, ainsi que la plus grande partie du Groenland, et un immense océan gelé qui entoure celui-ci.

La liste de l’Arctique

La liste de l’Arctique est une compilation de noms de personnes du monde entier qui soutiennent la campagne Sauvons l’Arctique de Greenpeace.

Cette liste de l’Arctique sera emportée au Pôle Nord et placée sur le sol marin à côté du Drapeau pour l’Avenir.

Plus de deux millions de personnes ont déjà signé, pourquoi pas vous ?

Visitez le site Internet SAUVEZ L’ARCTIQUE

L’Arctique représente l’une des dernières parties sur Terre qui soit préservée.  Cette région est le domicile de près de 4 million de personnes, y compris des indigènes qui ont vécu en ces lieux d’aussi loin que l’on s’en souvienne et qui se sont adaptés à vivre dans l’une des régions les plus froides de la planète.

L’Arctique fournit aussi un habitat naturel pour des espèces rares comme l’ours polaire et le presque mythique narval. Il agit aussi comme un système d’air conditionné mondial grâce à son énorme surface blanche gelée qui renvoie la chaleur solaire vers l’espace et régule la température de la planète.

Cet effet rafraîchissant est pourtant en danger car la glace de l’Arctique est en train de fondre à cause du changement climatique. L’Arctique est particulièrement sensible au changement climatique et déjà 75% de la calotte glaciaire arctique a fondu. D’ici 10 ou 20 ans, il n’y en aura peut-être même plus. Et ceci changerait le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. 

Qui peut protéger l’Arctique? 

Les eaux internationales autour du Pôle Nord appartiennent à tout le monde et partout.

Mais alors que la glace fond, les populations, les entreprises et les pays ayant des intérêts personnels sont tous très désireux de s’approprier une partie du gâteau Arctique, car ils savent que dès que la glace aura fondu ils pourront s’approprier le pétrole et les autres ressources naturelles qui sont restées jusqu’ici hors de notre portée.

Woman kissing polar bear

Mais forer pour le pétrole pourrait détruite l’Arctique. Une fuite de pétrole dans une zone aussi fragile serait dévastatrice et presque impossible à nettoyer.

En plus de tout cela, brûler toute ce pétrole libérerait encore plus de gaz à effet de serre, qui contribuent au changement climatique, et puis cela amènerait à encore plus de fonte de glace par la suite. Ce problème ne ferait que s’empirer par un cercle vicieux de chauffe et de fonte.

Les sociétés pétrolières sont pourtant toutes prêtes à risquer tout ceci, et ce, malgré le fait que les quantités de pétrole qu’ils extrairaient ne dureraient pas plus de 3 ans! 

Informations sur la campagne Sauvons l’Arctique

Au lieu de dépenser de l’argent au forage de pétrole qui causerait encore plus de dégâts environnementaux au brûlage, nous devons utiliser cet argent et l’investir dans des énergies propres, écologiques et renouvelables qui seraient source d’énergie pour la planète sans la polluer. 

Polar bear

C’est pourquoi Greenpeace demande à tous les pays membres des Nations Unies de travailler ensemble à la protection de l’Arctique.

Nous menons actuellement une campagne pour faire des eaux internationales encerclant le Pôle Nord un sanctuaire mondial, les rendant alors interdites à l’industrialisation. Nous voulons aussi bannir tout forage pétrolier en mer dans toute la région Arctique, arrêter les gros bateaux de pêche industrielle qui menacent de détruire l’environnement océanique.  

En déposant un Drapeau pour l’Avenir ainsi que les signatures de millions de personnes au Pôle Nord, nous planterons là une puissante graine d’espoir. Grâce à votre aide, nous pourrons nous assurer que cette graine se transforme en un mouvement incoercible de personnes, qui ensemble, pourront convaincre les décideurs internationaux de protéger l’Arctique de ceux qui le menacent.

Vous voulez en savoir plus? Allez sur le site www.savethearctic.org