Agences spécialisées des Nations unies

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture s’emploie à soulager la pauvreté et la faim en promouvant le développement agricole et une meilleure nutrition. Son objectif est d’améliorer la ‘sécurité alimentaire’ mondiale pour que chacun ait accès à tout moment à la nourriture nécessaire à une vie active et saine.

L’AMGE a coopéré activement avec la FAO pendant de nombreuses années et le statut de liaison lui a été accordé en 1968.

L’AMGE et la FAO ont créé ensemble la médaille FAO/AMGE de la nutrition à l’intention des guides et des éclaireuses se consacrant à des projets sur l’alimentation et la nutrition. Cette médaille a été présentée lors de la Journée mondiale de l’alimentation en 1995, en reconnaissance du rôle clé de l’AMGE dans l’amélioration de la nutrition et de son soutien au but de la FAO qui est d’éliminer la faim et la malnutrition chez les personnes vivant dans le dénuement dans le monde entier.

Toutes les Organisations membres peuvent poser leur candidature à une médaille dans le cadre du programme du prix en fournissant la preuve de leur mise en œuvre d’un projet remarquable concernant l’amélioration de la nourriture et de la nutrition et l’éducation dans ces domaines. Vous pouvez télécharger ici le formulaire de candidature à la médaille FAO/AMGE de la nutrition. Vous pouvez également en faire la demande au format Word à Vanessa Greig en adressant un courriel à vanessa@wagggsworld.org

L’équipe de l’ONU à Rome collabore avec la FAO à la dissémination de matériel éducatif et à la réalisation de projets liés à l’initiative Nourrir des esprits, combattre la faim de la FAO. Cette initiative a donné lieu à un projet national sur des questions relatives à la nutrition de la Fédération italienne du Scoutisme auquel 180 000 scouts et guides ont participé.

La FAO et l’AMGE collaborent à un projet conjoint d’éducation des jeunes ‘Le droit à l’alimentation : une fenêtre sur la planète’. Consultez la version en ligne du droit à l’alimentation – une fenêtre sur la planète, ou téléchargez-la dans la section Ressources. Suite à cette réussite, la FAO et l’AMGE ont signé un mémorandum d’entente afin de renforcer la collaboration sur l’information et la sensibilisation des jeunes à la sécurité alimentaire, la santé et la nutrition, le droit à l’alimentation, la protection de l’environnement et la prévention du VIH/sida.

Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture a été créée afin de contribuer au maintien de la paix et de la sécurité dans le monde en resserrant, par l’éducation, la science, la culture et la communication, la collaboration entre nations.

Ses activités font la promotion de l’éducation pour tous, du développement culturel, de la protection du patrimoine naturel et culturel mondial, de la coopération internationale en science, de la liberté de la presse et de la communication.

L’UNESCO promeut des systèmes d’éducation formelle mais aussi informelle et non formelle. Elle insiste sur le fait que toute éducation doit porter sur l’épanouissement total de la personne toute sa vie durant.

L’équipe de l’ONU à Paris travaille étroitement avec l’UNESCO avec qui l’AMGE entretient des relations formelles de consultation, ce qui signifie que les membres de l’équipe peuvent assister aux réunions sans droit de vote.

Organisation mondiale de la santé (OMS)

L’Organisation mondiale de la santé coordonne les programmes visant à résoudre les problèmes de santé et à permettre à tous d’atteindre le plus haut niveau de santé* possible. Elle déploie son action dans des domaines comme l’immunisation, l’éducation sanitaire et la provision de médicaments essentiels.

La santé, telle que la définissent les statuts de l’OMS, est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

L’AMGE et l’OMMS ont publié conjointement un ouvrage intitulé Facts for Life en coopération avec l’UNESCO, l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la santé. L’objet de cet ouvrage est de réduire la mortalité infantile dans le monde en explorant des questions comme la maternité sans risque, la croissance des enfants, l’immunisation, l’hygiène au foyer, la malaria et le sida.

L’équipe de l’ONU à Genève assiste aux réunions au siège de l’OMS. L’équipe AMGE de New York est représentée au bureau régional des Amériques – PAHO.

L’Organisation mondiale de la santé a accepté d’être l’une des partenaires de l’AMGE dans le cadre de l’initiative de l’AMGE sur la prévention de la grossesse chez les adolescentes.

La Banque Mondiale

La Banque mondiale est l’une des plus grandes sources mondiales d’aide au développement. Elle fournit des prêts et une assistance technique aux pays en développement afin de réduire la pauvreté et de promouvoir une croissance économique durable.

Elle fonctionne dans 183 pays, finançant 164 projets éducatifs dans 82 pays et se consacre essentiellement à l’aide aux plus démunis et aux pays les plus pauvres.

La Banque est l’un des co-parrains de l’ONUSIDA et a engagé plus de 1,7 milliards de dollars US pour aider à lutter contre la propagation du VIH/sida dans le monde. Elle investit énormément également dans les personnes au travers de projets concernant la santé, la nutrition et la population dans le monde en développement.

Cinq jeunes représentantes de l’AMGE ont assisté à une consultation de la Banque mondiale intitulée ‘Développement de la jeunesse et Paix’ à Paris en 2003. L’objet de cette consultation était pour la Banque mondiale d’obtenir l’apport de jeunes dans la planification de sa stratégie pour l’enfant et la jeunesse et de présenter à son président une série d’actions prioritaires. Les représentantes de l’AMGE venaient du RU, d’Australie, du Sri Lanka, d’Antigua et Barbuda et de Jordanie.