day3

WAGGGS CSW delegate at the UN HQAujourd’hui s’ouvrait la première journée officielle de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CCF). L’AMGE n’avait reçu qu’un seul badge lui permettant d’assister à la session d’ouverture qui se déroulait dans la salle de l’assemblée générale, dans les locaux de l’Organisation des Nations Unies. J’ai eu la chance de pouvoir utiliser ce badge et d’assister à l’intégralité de la session au nom de notre délégation. J’ai écouté l’allocution d’ouverture de la session que le président de la Commission, Monsieur Garen Nazarian, de l’Arménie a prononcée, introduisant les thèmes de cette 55ème session de la CCF. Ensuite, le secrétaire général adjoint de l’ONU a également adressé quelques mots, suivi par Ms Michelle Bachelet, la nouvelle directrice exécutive de l’entité « ONU Femmes ». Tous les orateurs ont reconnu l’étendue du travail déjà réalisé sur les thèmes de cette CCF, tout en insistant sur toutes les choses qui restaient à faire et qu’il fallait de faire.

Parmi les citations prononcées durant cette journée, celle qui me reste en mémoire est un proverbe chinois : “si tes projets portent à un jour, pêche du poisson, si tes projets portent à un an, plante du riz, si tes projets portent à dix ans, plante un arbre, mais si tu veux faire des projets sur toute une vie, éduque une fille.”

Ensuite, les groupes représentant des pays et quelques pays individuels ont prononcé des discours d’introduction. Ils ont tous insisté sur l’importance de ce travail et sur les progrès que leur groupe ou leur pays respectif a réalisés sur ce thème. Ce fut une expérience fabuleuse d’assister en témoin à la session officielle de l’ONU, et d’autant plus, dans les bâtiments mêmes de l’assemblée générale.

WAGGGS CSW 2011 delegatePendant ce temps, les autres déléguées de l’AMGE ont également bien profité de cette journée passionnante. Certaines d’entre elles ont rencontré leur mission permanente basée ici à New York ou ont participé aux événements de la mission, durant lesquels elles ont soutenu activement une prise en considération des messages clés de l’AMGE. D’autres ont participé à des événements organisés en parallèle par d’autres organisations sur des sujets intéressants, comme l’utilisation de la technologie de l’information dans un but d’autonomisation des femmes et Investir dans la paix : financer 1325 et éliminer la violence à l’encontre des femmes et des filles. Ces sujets très intéressants ont permis de recueillir de nouvelles informations.

L’après-midi, une autre déléguée, Rachel, a pu assister aux discussions de haut niveau qui se déroulaient dans le cadre de la table ronde des NU portant sur les avancées de ces thèmes. Là également, nous n’avions reçu qu’un seul badge nous permettant l’entrée en tant qu’observatrices de l’événement. Toutefois, notre déléguée a apprécié cette opportunité très gratifiante.

Plus tard dans l’après-midi, certaines déléguées ont mené un événement parallèle en collaboration avec Soroptomist International, alors que le reste d’entre nous les regardions et les soutenions. Ce fut un très bon événement. Après cela, nous avons terminé la journée en assistant au caucus des Jeunes femmes où nous avons examiné les suggestions émises et discuté quant à l’éventualité de faire une déclaration orale plus tard dans le courant de la semaine.

Fiona Bradley, Nouvelle-Zélande

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à commenter en utilisant le formulaire ci-après.

La parole est à vous

Si vous avez quelque chose à dire, merci d’afficher un commentaire. Veuillez faire preuve de considération pour les autres et évitez d’afficher des remarques insultantes ou hors sujet. Toute remarque considérée inappropriée sera supprimée. Le code HTML sera ôté des commentaires, mais les sauts de ligne seront conservés.

Type the characters you see in the image above