Mercredi 9 décembre


Lisa Jackson de l’Agence des Etats-Unis pour la protection de l’environnement (EPA) a rencontré un groupe de huit jeunes ce matin, dont notre chère Miriam. 

 





J’ai été agréablement surprise par l’attitude empreinte d’humilité de Lisa Jackson face aux jeunes. Elle a prêté une oreille attentive à chaque membre du groupe. Elle reconnaît l’importance cruciale de la voix de la jeunesse dans les délibérations. 

L’une des participantes a affirmé que “la solution au climat est une solution humaine.” Nous devons chercher les opportunités qui découlent du changement climatique et les traiter en usant de stratégies innovantes et créatives. Quelles nouvelles opportunités pouvons-nous développer à partir de la situation actuelle? Il nous faut adopter des stratégies plus efficaces et plus efficientes en ce qui concerne nos styles de vie et nos comportements afin d’améliorer notre environnement.

Jeux sur la question du changement climatique

Quatre membres de notre délégation ont passé la journée dans une école danoise et ont organisé des jeux en rapport avec le climat. Margrethe a remarqué l’enthousiasme des enfants qui y ont participé. Elle a expliqué:

Par le biais des jeux, les enfants ont appris que les négociations sur la question climatique ne sont pas faciles, que les gens sont souvent mal informés sur le climat, et que certains faits sont surprenants.

Les enfants étaient plein d’enthousiasme et ravis d’aborder la question climatique avec les représentantes de l’AMGE et d’en savoir plus sur les activités des guides et des éclaireuses à travers le monde. Les enfants ont fait des empreintes de main de couleur verte et écrit des messages qu’ils aimeraient que nous présentions en leur nom à la COP15.

Deux jeunes, une jeune fille des Iles Salomon et un garçon du Maroc nous ont fait partager leurs histoires lors de la conférence de presse du Mouvement international de la Jeunesse pour le Climat. Ils ont annoncé que demain sera la journée d’action pour la Génération future des jeunes. L’AMGE organisera un événement parallèle juste après que le ruban ait été coupé.

D’autres membres de notre délégation ont participé à plusieurs autres manifestations parallèles. Gabi a pris part à une séance très prometteuse sur la Finlande. Elle a déclaré:

Je pense que c’est une initiative formidable: la Finlande a exprimé son intention de diminuer ses émissions de CO2 de 40 pour cent d’ici à 2020 et de 80 pour cent d’ici à 2050. C’est un niveau encore plus élevé que celui qui a été établi par l’Union européenne.

Toute notre délégation a été prise en photo en compagnie de Mr. Jacques Diouf, Directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Ce fut une bonne occasion de remercier en personne Mr. Diouf pour la coopération entre la FAO et l’AMGE qui a conduit à l’élaboration de l’Insigne sur les défis de la sécurité alimentaire et le changement climatique.

Durant cette soirée, Ostara et Prisca ont présenté les actions qu’elles mènent afin de réduire les émissions de CO2 au sein de leurs associations nationales. Elles ont parlé de leurs projets et ont témoigné de l’efficacité de la participation des filles et des jeunes femmes à la lutte contre le changement climatique. 

Par ailleurs, au cours de cette soirée, Miriam et Emily ont eu le plaisir de partager la cuisine locale danoise avec un groupe d’une douzaine de femmes talentueuses qui sont membres de l’organisation à but non lucratif, Soroptimist International. Emily a déclaré:

Ce fut vraiment merveilleux et enrichissant de pouvoir partager un repas et un moment à discuter avec des femmes qui occupent des postes importants de leadership au sein d’organisations internationales. Ces femmes font une différence dans les communautés en voie de développement.

Patrouille: Changement
Miriam
Margrethe

Prisca
Gabi
Emily