Jeudi 17 décembre

Les ONG ont un accès limité au Centre Bella depuis mardi, et aujourd’hui très peu de participants des ONG ont pu accéder au site de la Conférence. En revanche, nous avons travaillé au Centre des Scouts, où nous avons fait la compilation de nos expériences et suivi les négociations avec beaucoup d’attention sur un écran géant. Chacune son tour, nous avons pris des notes très scrupuleusement sur les interventions des chefs d’état ou hautes personnalités politiques de différents pays. Réaction de Gabi :

Nous avons été impressionnées que Nancy Pelosi, Présidente de la Chambre des Représentants du Congrès des Etats-Unis mette l’accent sur l’importance du soutien aux femmes qui représentent un groupe vulnérable touché par le changement climatique.

Nous avons travaillé à différentes tâches ce matin. Nous avons recensé nos partenariats, les coups de projecteurs des media, nous avons également compilé nos photos et vidéos. Margrethe a beaucoup apprécié de travailler avec les media au nom de l’AMGE. Elle a fait des recherches d’articles, d’interviews et de photos de notre délégation sur internet. Elle a été particulièrement enthousiasmée par la photo qu’elle a trouvée d’Abby tenant deux koalas ! 

Nous avons également intégré le plaidoyer de l’AMGE et lancé un remue-méninge pour programmer le changement climatique sur le plan international auprès des filles et des jeunes femmes. Parmi les idées phares, il a été question de mettre l’accent sur l’atténuation et l’adaptation. Nous avons évoqué l’idée de disposer de plusieurs badges représentant les différentes ressources environnementales que sont l’eau, le soleil et l’air. Il est également  important pour nous que les supports du programme environnemental soient en différentes langues, abordables financièrement et ludiques pour les filles.

Ce soir, nous avons toutes fêté le dur travail que nous avons fourni les deux dernières semaines avec un délicieux repas danois pris dans un restaurant. Miriam a dit « C’était vraiment super de créer des liens entre nous au cours de ce diner».

Nous allons poursuivre notre réflexion sur nos expériences issues de la CoP15, achever nos résumés de projets et nos comptes-rendus de la CoP15 et mettre en place des plans d’actions sur la façon de mobiliser nos collègues Guides et Eclaireuses et nos communautés dans nos pays respectifs sur les thèmes du changement climatique.

Patrouille B: Changement
Emily (Etats-Unis)
Gabi (Hongrie)
Miriam (Kenya)
Prisca (Madagascar)
Margrethe (Danemark)