Vendredi 11 décembre

La matinée s’est ouverte avec la présentation du projet d’accord de l’Alliance des Petits Etats Insulaires (AOSIS), qui appelle à l’incorporation des petits états insulaires dans le texte politique pour assurer leur survie. Il est extrêmement important pour les petites nations insulaires d’être considérées, étant donné que beaucoup d’entre elles, telles les Maldives, ne demeurent plus qu’à un ou plusieurs mètres au-dessus du niveau de la mer et qu’elles sont particulièrement vulnérables au changement climatique.

Un autre moment fort eut lieu lorsque les déléguées australiennes : Ally, Petina, Nellie, Aby  et la Vice-Présidente du Bureau Mondial, Linden Edgell, rencontrèrent Tim Flannery, un scientifique Australien de renommée mondiale, spécialiste du changement climatique et à la tête du Conseil Climat de Copenhague. Il intervenait également dans le cadre d’un événement en marge de la Conférence, au cours duquel quatre jeunes ont présenté des projets impliquant des jeunes dans l’environnement de leurs pays d’origine, suivi d’un débat sur les projets.

Ensuite, Emily et Sarah ont assisté à un débat en parallèle, mené par le Secrétaire au Commerce des Etats-Unis Gary Locke, sur la sécurité énergétique, l’efficience énergétique et les métiers de l’environnement. Comme l’a déclaré Locke de manière éloquente : 

-->

Le défi du changement climatique est relativement simple. Nous pouvons opérer des changements maintenant, ou bien nous devrons le faire plus tard.

En fin d’après-midi, plusieurs déléguées de l’AMGE ont pris part avec d’autres organisations de la jeunesse à une “action d’immobilisation” où tout le monde se mélangeait dans l’espace principal, en dehors de la séance plénière, et s’immobilisait simultanément. Cela donnait un spectacle de spectres de jeunes délégués immobilisés au milieu de l’action, en train de boire de l’eau à la bouteille, ajustant leurs cheveux, agissant, parlant avec un ami ou au téléphone, etc. Pendant ce temps, certains se tenaient debout sur une plateforme surélevée portant des écriteaux sur lesquels on pouvait lire “Ne gelez pas le traité”, ce qui signifie que nous voulons que les négociations se poursuivent pour créer un accord sur le changement climatique qui soit loyal, ambitieux et obligatoire.

Ostara a eu une autre opportunité de photo avec le lauréat du Prix Nobel de la Paix et Fondateur du Mouvement de la Ceinture Verte Wangari Maathai !

Luiza et Emily ont participé à un débat au sujet des projets de guides et éclaireuses dans leurs pays d’origine, après la projection du film “De Jeunes Voix dans le Mouvement sur le Changement Climatique”.

Certaines de nos déléguées ont également apporté leur soutien à notre organisation sœur : l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS), lors de leur présentation avec l’UNICEF/Unissons-nous pour le climat.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier à commenter en utilisant le formulaire ci-après.

La parole est à vous

Si vous avez quelque chose à dire, merci d’afficher un commentaire. Veuillez faire preuve de considération pour les autres et évitez d’afficher des remarques insultantes ou hors sujet. Toute remarque considérée inappropriée sera supprimée. Le code HTML sera ôté des commentaires, mais les sauts de ligne seront conservés.

Type the characters you see in the image above